artisanat et décoration

ADAM:ASSOCIATION DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS ET MÉTIERS

OBJECTIF DE L'ASSOCIATION

1-Contribuer par l’affiliation au compte personnel à travers l’accompagnement de la formation
2-Aider à la promotion et le développement de l’artisanat sur le territoire national et l’étranger
3-La contribution et la participation à la reconnaissance du patrimoine culturel et artisanal
4-Nouer des relations de coopération et d entraide avec parties ou organismes ayan les mêmes objectifs œuvrant à la renaissance du patrimoine culturel et son développement

la fondatrice

Elle a eu l’idée de fonder l’association suite à une histoire personnelle émouvante et passionnante, de son côté paternel elle appartient à la famille CHEBBI issue du sud de la Tunisie. Sa mère FATMA ZAHRA était artisane, originaire de Nabeul, en grandissant elle l’a vu passer ses heures dans son atelier de poterie, sa générosité à inspirer la petite IKBEL ! Après la mort de sa mère, elle a décidé de fonder avec les autres membres une association pour aider les artisans à commercialiser les produits et à partager le savoir-faire local .L'association consacre chaque année ``Prix FATMA ZAHRA `` aux meilleur création artisanal

Les activités ADAM

Foudok snayaa

100% hommes
Des ateliers, des événements, des formations  pour les hommes. l’objectif de ces workshops est de transmettre le savoir-faire des métiers d’art à des nouvelles générations. Ils apprennent les techniques de maroquinerie, chéchia, jebba, le bois ….

DAR NANA

Historiquement LES FAMILLES TUNISIENNES se rassemblent à la maison de grande- mère ( pleine de charme et de caractère ) pour préparer « EL OULA » ( des produits de tiroir préparer avec des techniques ancestrales et naturelles). Adam a pour objectifs de protéger cette habitude et assurer la survie de la tradition locale, conserver la culture gastronomique tunisienne et proposer des alternatives alimentaires healthy et écoresponsables

Dar el maalma

100% femmes

Un événement exclusivement féminin, l’association veut revivier une ancienne tradition ! Historiquement les jeunes femmes se rassemblent dans une maison d’ « EL MAALMA » (une femme experte à la broderie, le crochet …) pour apprendre les techniques de haute couture aux jeunes filles!

ADAM à travers ces activités vise à transmettre les techniques de broderies aux femmes contemporaines ce qui leur permet l’indépendance matérielle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *